Alerte sécurité entreprise – Usurpation identité


Depuis plusieurs mois, des tentatives d’escroqueries usurpant l’identité d’une société de recouvrement de créances impactent les entreprises ainsi que les particuliers. Les escrocs adressent des mails frauduleux, prétextant être mandatés par un organisme de crédit à la consommation, et mettent en demeure la victime de régler une somme de plusieurs centaines d’euros.

Le 15 mai 2019, le référent « sécurité économique et protection des entreprises » de la gendarmerie du Doubs a pris contact téléphoniquement avec la société de recouvrement dont l’identité a été usurpée. Il appert que le responsable de cette société a déposé plainte en 2017 et 2018 pour des faits similaires. Un message de prévention est diffusé sur leur site internet afin de mettre en garde sur ce phénomène.

Préconisations :

  • Vérifiez l’adresse de l’expéditeur ;
  • Ne répondez pas à ce message ou cette sollicitation ;
  • Ne cliquez pas sur les liens hypertexte à l’intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux
    site) ;
  • Supprimez le message de votre boite aux lettres ;
  • Ne jamais communiquer par courrier électronique ou par téléphone des données personnelles et surtout pas
    le numéro de la carte bancaire ou autres renseignements sur vos clients ;
  • Si vous avez des suspicions sur un courriel ou un appel téléphonique prétendant provenir d’organisations
    légitimes (banques, administrations, centre des impôts, etc…), vérifiez auprès de celles-ci la véracité de
    l’envoi du message ou de l’appel ;
  • En cas de doute, contactez le 01.53.73.22.22 ;
  • Signalez cette arnaque au 0 811 02 02 17 ou sur le site www.internet-signalement.gouv.fr ;
  • Consulter le site de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) www.ssi.gouv.fr.
  • Consulter le site du centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques
    CERT-FR www.cert.ssi.gouv.fr ;
  • Informez votre hiérarchie ;
  • Déposez plainte si vous le souhaitez auprès des services de police ou de gendarmerie ou faite une
    déclaration directement sur le site de pré-plainte en ligne https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr ;
  • Restez vigilant.

Rédacteur : Adjudant-chef ROUBEY pour la Gendarmerie Nationale

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *